Voyage en Norvège et réflexions métaphysiques

Voir la Norvège

Vol vers la NorvègeAu-delà du dépaysement que je souhaitais connaître en Norvège, j’étais là pour VOIR ces gens du nord, ces norvégiens, leurs paysages qui ont toujours une longueur d’avance sur nous !

Mais pourquoi sont-ils plus avancés que nous en Norvège ou autre pays scandinave, me demandais-je ? Écologie, protection sociale, intelligence collective, éducation…

J’ai scruté, tout, du haut du ciel jusqu’en bas des caniveaux. Du haut de l’immensité blanche des montagnes qui se confondaient avec le ciel jusqu’au calme profond des eaux glacées des fjords.

La liste des “Vu” :

  • VU : Sur la route, en voiture, pas de concours de vitesse. Ils étaient même un peu trop cools pour moi.
  • VU : Ces rues, ces fjords, PROPRES. Pas un papier, pas une bouteille dissimulée dans un fourré. En France, même devant le magnifique lac de ste Croix dans les Gorges du Verdon, tu ramasses des couches sales et des bouteilles de coca vides.
  • On a rencontré un français, dans la rue, qui vivait à Oslo depuis 4 ans. “Alors c’est comment ici ?”, je lui demande, les yeux écarquillés. “Génial !”, me répond-il. En Norvège, on est protégés, on est ultra-protégés, je veux dire à tous les niveaux, pour tout.”
  • VU : Dans les vitrines de mode féminines, les escarpins à plateforme apparaissaient avant ceux sans plateforme (qui te font mal aux pieds au bout d’une heure). Hasard ou respect plus prononcé de la femme…jusqu’à ses pieds ? Il y a quelques années, je voulais m’acheter des talons MAIS qui ne me ruineraient pas les pieds. Car la plupart de ces délicieux escarpins visuellement parlant sont des instruments de torture. Je m’étais demandé pourquoi on vendait si peu de beaux escarpins CONFORTABLES en France. Après de longues recherches, j’avais découvert la marque Unisa mais mes tests n’avaient pas été concluants.

Finalement, ma réponse précise à la question Mais pourquoi sont-ils plus avancés que nous ??? je ne l’ai trouvée ni dans les fascinants fjords ni dans l’exquise politesse norvégienne (que le guide du routard décrivait, à ma grande frayeur, comme de la froideur) mais plutôt , après coup (même si le monsieur parle plutôt de la Suède).

Pragmatisme

Les maîtres mots de son article sont : rudesse du climat et pragmatisme. Et de là découle le reste…des conditions de vie rudes ont amené les scandinaves depuis très longtemps à être SOLIDAIRES et à AGIR plutôt que de penser car les nécessités étaient là.

Je reste fascinée : la société scandinave représente ce que je voudrais connaître dans ma vie, maintenant ou au moins quelques années :

  • Mise en œuvre de solutions écologiques.
  • Respect absolu de l’environnement.
  • Réelle égalité Hommes-Femmes.

Bon, certes, à 1473 kms de là, en Islande, le premier ministre islandais a dû démissionner sous la pression populaire parce qu’il a planqué du fric dans un paradis fiscal. Tout n’est pas rose paillette non plus ! Mais ce serait génial de pouvoir approcher l’utopie de plus près !

Trêve de bavardage, voici quelques photos et conseils pour votre voyage en Norvège !

Norvège : Undredal, magnifique village tranquille

Que faire en Norvège, en 1 semaine ?

Atterrir à Oslo et visiter la charmante capitale, son port, ses rues PROPRES, son architecture typique.

Norvège : le port d'Oslo et ses eaux glacées en avril

Visiter le génial parc Vigeland

Comment s’y rendre ? Rien de plus simple ! Depuis le centre-ville, prendre le tram 12 jusqu’à l’arrêt Vigelandsparken.

Ce parc reçoit un million de visiteurs par an et figure parmi les premières attractions de Norvège. On peut y contempler les œuvres du scuplteur Gustav Vigeland (1869-1943). Ce sont 200 sculptures en bronze, granit et fer forgé réparties dans le parc !

Oslo : Parc de Vigeland

Visiter l’opéra

Il s’agit du plus grand bâtiment culturel construit en Norvège. Nous ne l’avons pas visité, mes amies et moi. Cependant, c’est sûrement très intéressant !

Oslo By Night : l'opéra

Oslo-Bergen : prendre la Bergensbanen

Prendre le train, la Bergensbanen, pour rejoindre Bergen !

Train Oslo-BergenEn hiver ou en été, le train, contrairement à l’avion, circule toujours ! La ligne Oslo-Bergen fait 492 km ! 7h de paysages époustouflants, entrecoupés par 200 tunnels, dont le plus long mesure 10 600m. 300 ponts et viaducs. 28 km de galeries para-neige. Le train monte jusqu’au plateau de Hardangervida à 1237m d’altitude !

Attention : il y a quatre départs quotidiens à partir d’Oslo et de Bergen. Pensez à acheter vos billets en avance, surtout durant la saison touristique. Attention, la plupart de ssites popour l’achat de billets de transport ne sont traduits qu’en anglais, ou ne sont lisibles qu’en norvégien. Il y a peu de chances pour que vous trouviez une traduction française…

Norvège : train entre Oslo et Bergen, paysages magiques !

Où dormir à Bergen ?

Nous étions un groupe de 4 copines et nous avons loué des logements plus confortables les uns que les autres. Une mention particulière pour l’hôtel Terminus, à Bergen, avec une chambre super cosy, un petit-déjeuner gargantuesque et à volonté, un salon-bar extrêmement chaleureux avec des fauteuils très confortables !

Norvège :Terminus à Bergen

Que faire à Bergen ?

Visiter la très charmante ville, prendre le téléphérique pour se rendre sur les hauteurs de Bergen et avoir un superbe panorama sur la ville, sympathiser avec les trolls ! Norvege : sympathiser avec les trolls

Redescendre de Bergen vers Oslo, slowly

Louer une voiture et redescendre tranquillement.

Ne pas oublier de s’arrêter dans le magnifique petit village de Undredal, ni de faire un tour de ferry sur les eaux mystérieuses et fascinantes d’un fjord.

Balade dans les fjords

S’ébrouer dans la neige !

Bonne femme de neige dans la poudreuse scandinave

Au retour, pleurer sur la fin du voyage dans ce magnifique pays et sur la cherté de la vie sur place (pas loin de 40% de plus qu’en France) !


  • Plus d’articles sur mes voyages ? C’est ici.
  • Plus de photos sur la Norvège ? Ici !

Sissi Piriou

Ceci est un blog de voyage, qui parle aussi d'écologie, de féminisme, de politique et de geekeries (réseaux sociaux principalement). Bavard et curieux, un peu foutraque on s'intéresse ici aussi au monde du travail (Gertrude Prout) ainsi qu'au développement personnel. Insatiable d'actualités et autres réflexions un peu allumées. Ma devise : ne prenez pas la vie trop au sérieux car de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :