Voyage en Norvège : que faire en 1 semaine ?

Envie de visiter la Norvège ? Mais vous ne savez pas par où ni par quoi commencer ? Vous vous demandez ce que les Norvégiens ont dans leur pays que nous n’avons pas, nous, en France ? Ci-dessous, récapitulatif de mon tour de Norvège en une semaine ! Paysages, logements, balades… Également un tour d’horizon des bonnes pratiques norvégiennes, en matière d’écologie, environnement ou encore égalité homme-femme ! C’est parti !

Vol vers la Norvège

Que faire lors d’un voyage en Norvège d’1 semaine ?

Atterrir à Oslo et visiter la charmante capitale, son port, ses rues PROPRES, son architecture typique. Norvège : le port d'Oslo et ses eaux glacées en avril

Visiter le génial parc Vigeland

Comment s’y rendre ? Rien de plus simple ! Depuis le centre-ville, prendre le tram 12 jusqu’à l’arrêt Vigelandsparken. Ce parc reçoit un million de visiteurs par an et figure parmi les premières attractions de Norvège. On peut y contempler les œuvres du sculpteur Gustav Vigeland (1869-1943). Ce sont 200 sculptures en bronze, granit et fer forgé réparties dans le parc ! Oslo : Parc de Vigeland

Visiter l’opéra

Il s’agit du plus grand bâtiment culturel construit en Norvège. Nous ne l’avons pas visité, mes amies et moi. Cependant, c’est sûrement très intéressant ! Oslo By Night : l'opéra

Oslo-Bergen : prendre la Bergensbanen

Prendre le train, la Bergensbanen, pour rejoindre Bergen ! Train Oslo-BergenEn hiver ou en été, le train, contrairement à l’avion, circule toujours ! La ligne Oslo-Bergen fait 492 km ! 7 h de paysages époustouflants, entrecoupés par 200 tunnels, dont le plus long mesure 10 600 m. 300 ponts et viaducs. 28 km de galeries para-neige. Le train monte jusqu’au plateau de Hardangervida à 1237 m d’altitude ! Attention : il y a quatre départs quotidiens à partir d’Oslo et de Bergen. Pensez à acheter vos billets en avance, surtout durant la saison touristique. La plupart des sites pour l’achat de billets de transport ne sont traduits qu’en anglais, ou ne sont lisibles qu’en norvégien. Il y a peu de chances pour que vous trouviez une traduction française… Norvège : train entre Oslo et Bergen, paysages magiques !

Où dormir à Bergen ?

Nous étions un groupe de 4 copines et nous avons loué des logements plus confortables les uns que les autres. Une mention particulière pour l’hôtel Terminus, à Bergen, avec une chambre super cosy, où on nous a installé 4 lits, un petit-déjeuner gargantuesque, varié, délicieux et à volonté, un salon-bar extrêmement chaleureux avec des fauteuils très confortables ! Norvège :Terminus à Bergen

Que faire à Bergen ?

Visiter la très charmante ville, prendre le téléphérique (Floibanen) pour se rendre sur les hauteurs de Bergen et avoir un superbe panorama sur la ville, sympathiser avec les trolls ! Norvege : sympathiser avec les trolls

Redescendre de Bergen vers Oslo, en voiture, tranquillement

Louer une voiture et redescendre tranquillement. Ne pas oublier de s’arrêter :

  • dans le magnifique petit village d’Undredal.
  • à Aurland, où vous pouvez louer de petits cottages plein de charme, sur les rives de l’Aurlandsfjord. La vue sur les montagnes environnantes est magnifique ! Faire un tour en ferry (2 h), de Flåm vers Gudvangen, sur les eaux du fjord Nærøyfjorden.

Norvège : des cottages adorables Balade dans les fjords À faire également :

  • Stegastein, entre Aurland et Lærdal. Une vue à couper le souffle, depuis la plateforme à 650 mètres de hauteur sur l’Aurlandsfjord.
  • Gudvangen, un vieux village viking.
  • Borgund, où visiter une église en bois très typique, la Stavkirke, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. On peut ensuite aller marcher, un peu plus loin, pour se dégourdir les jambes.
  • S’ébrouer dans la neige !

Bonne femme de neige dans la poudreuse scandinave Au retour, pleurer sur la fin du voyage dans ce magnifique pays et sur la cherté de la vie sur place (pas loin de 40 % de plus qu’en France) !

Pragmatisme et bon sens à la norvégienne

Norvège : paysages à couper le souffle Au-delà des paysages que je souhaitais connaître en Norvège, j’étais là pour VOIR ces gens du nord, ces Norvégiens, qui ont toujours une longueur d’avance sur nous ! Mais pourquoi sont-ils plus avancés que nous en Norvège, me demandais-je ? Écologie, protection sociale, intelligence collective, éducation…J’ai scruté, tout, du haut du ciel jusqu’en bas des caniveaux. Du haut de l’immensité blanche des montagnes qui se confondaient avec le ciel jusqu’au calme profond des eaux glacées des fjords. Les maîtres-mots de ce pays sont rudesse du climat et pragmatisme. Et de là découle le reste. Des conditions de vie rudes ont amené les Scandinaves depuis très longtemps à être SOLIDAIRES et à AGIR plutôt que de penser, car les nécessités étaient là. D’où une longueur d’avance sur nous en ce qui concerne :

  • la mise en œuvre de la transition écologique.
  • Un vrai modèle social.
  • L’égalité Hommes-Femmes.

Une transition écologique en marche !

  • Devant le défi du changement climatique et pour des raisons de sécurité énergétique, la Norvège s’est tournée vers l’énergie hydraulique. 275 centrales produisent 99 % de l’énergie utilisée. Toujours dans le but de ne plus dépendre du pétrole, la Norvège a massivement investi dans l’éolien. Le pays vise un bilan carbone neutre d’ici à 2030 !
  • Interdiction des véhicules roulant à l’essence et au diesel d’ici 10 ans ! Plus aucun véhicule ne doit émettre de C02 à l’horizon 2025 ! Interdiction d’achats publics de biocarburants à base d’huile de palme.
  • Les Norvégiens possèdent le record de véhicules électriques dans le pays. Même si…un véhicule électrique, ce sont des batteries avides de matériaux rares. Polluantes à fabriquer, et donc on ne sait que faire, en fin de vie.
  • La déforestation est interdite. Ce n’est pas pour rien qu’ils vont tous occuper des cabanes au confort très sommaire, l’été, dans la nature scandinave. La connexion avec la nature est essentielle, et ils la cultivent de génération en génération.
  • Les rues des villes, sont PROPRES. Pas un papier, pas une bouteille dissimulée dans un fourré.

Un modèle social !

Scandinaves

Ce que les norvégiens savent précisément éviter XD ?

  • On a rencontré un Français, dans la rue. Il vivait à Oslo depuis 4 ans. “Alors c’est comment de vivre ici ?”, lui demandais-je. “Génial !”, me répond-il. En Norvège, on est ultra-protégés à tous les niveaux, pour tout.” En effet, entre état-providence et flexisécurité, il s’agit du pays où les inégalités de revenu sont parmi les plus basses au monde, tandis que le taux d’emploi est au plus haut ! Pourquoi fonctionnent-ils ainsi ? Parce que leur système repose avant tout sur la confiance et la transparence. L’État et les partenaires sociaux travaillent ensemble.
  • Trans-pa-rence ! Les revenus et impôts de chacun.e sont rendus publics ! Il y a des garde-fous bien sûr : seul le revenu total ou le montant des impôts payé pour l’année est accessible. En outre, si vous vous renseignez sur les revenus et taxes de votre voisin, il en est averti automatiquement. Voilà qui doit dissuader ceux qui aiment épier les autres par la petite lucarne.

Égalité Hommes-Femmes

  • Près de 83 % des femmes travaillent, contre 64 % en Europe.
  • Les Norvégiennes peuvent se balader seules et habillées comme elles l’entendent, à toute heure du jour et de la nuit !
  • Les hommes ont un congé paternité, de plusieurs mois, eux aussi ! La question d’embaucher ou pas une femme à l’aube de sa trentaine ne se pose pas, puisque son conjoint pourrait tout aussi bien profiter de son congé paternité.
  • Hasard ou généralité, j’ai remarqué que dans les vitrines de mode féminines, les escarpins à plateforme apparaissaient avant ceux sans plateforme (qui te font mal aux pieds au bout d’une heure). Hasard ou respect plus prononcé de la femme…jusqu’à ses pieds ?

La Scandinavie n’est pas parfaite

Tout n’est pas rose paillette non plus au royaume des aurores boréales !

  • La Norvège est l’un des plus importants producteurs de pétrole au monde.
  • La Norvège donne son aval pour un projet d’extraction de cuivre en Arctique.
  • Ils sont très verts ces Norvégiens, mais aussi de gros consommateurs : appareils high-tech, fringues et voitures.
  • À 1473 km de là, en Islande, le Premier ministre islandais a dû démissionner, sous la pression populaire, après avoir planqué du fric dans un paradis fiscal.
  • Si tout un chacun vivait comme un Scandinave, il faudrait 5 planètes pour répondre aux besoins de tous.

Norvège : Undredal, magnifique village tranquille


  • Plus d’articles sur mes voyages ? C’est ici.

Sissi Piriou

Voyager curieux, c'est tout un programme. Ceci est un blog fou de voyages, qui explore le monde, ses cultures et bizarreries. Bavard, très curieux, et un peu foutraque.

10 réponses

  1. Merci pour cette belle évasion virtuelle que tu nous offres. J’aimerais beaucoup visiter les pays du Nord, mais j’avais été un peu refroidie après avoir lu que s’y nourrir et boire un coup étaient des gouffres financiers ^^ C’est bien d’avoir un autre son de cloche !

    • Sissi Piriou dit :

      Oui et j’ai oublié 1 détail important : c’est cher donc ce qu’avait fait une copine, c’était blinder son bagage en soute de boîtes de conserves ! Grâce à elle, on avait ce poste de dépense en moins.

      • D’accodac’ ceci explique donc cela 🙂 T’as quand même eu l’occasion de tester un truc ou deux là-bas ?

        • Sissi Piriou dit :

          On a fait 1 restau (très bon mais rien d’exotique) et on dû acheter 2 ou 3 trucs pour compléter nos repas faits de boîtes de conserve. En fait, les norvégiens n’ont pas vraiment une cuisine à eux de ce que j’ai compris. C’est boulettes de viande, hamburger et compagnie, à l’anglosaxonne. A Bergen on a juste loupé 1 truc (apparemment national) : en fin de semaine, c’est fajitas. Donc de mon expérience rien de particulier à découvrir. Ils mangent sans doute de la viande de chevreuil ou de je ne sais quel animal cornu et poilu qu’ils ont plus chez eux que chez nous. Je crois que c’est en Norvège aussi qu’ils mangent de la baleine je ne sais plus quand dans l’année, au prix de tueries barbares en mer. Ceci dit je ne juge pas : on est pas mieux avec notre foie gras, nos camps de concentration pour veaux vaches cochons.

  2. La Norvège a été un vrai coup de coeur pour moi. J’étais partie avec l’UCPA en randonnée dans les fjords, mais nous avons aussi vu Oslo et Bergen. Un séjour magnifique et inoubliable.

    • Sissi Piriou dit :

      Avec l’UCPA, ça devait être super sympa 🙂 un coup de coeur de mon côté aussi qui donne envie d’y retourner encore et encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.