Suite aux mouvement salvateurs MeToo et Balance ton porc

Je re-publie cet article qui était sur mon ancien blog et que j’ai oublié de déplacer suite aux mouvements MeToo et Balance ton porc :

On commence par une citation :

Le féminisme ne s’est pas construit dans la haine de l’homme mais dans la défense de la femme. Laure Adler

Balance ton porc

Sommaire:

J’aimerais trouver un autre terme que porc dans le hashtag Balance ton porc car le cochon est un animal intelligent et très mignon quand on ne l’oblige pas à vivre en camp de concentration pour cochons.

Je n’ai jamais moi-même été la victime d’agressions ou de violences sexuelles. Néanmoins, moi aussi j’ai croisé des agresseurs, depuis l’enfance en fait. :

Expérience personnelle

École primaire

Un gamin au cerveau ravagé me poursuivait dans la cour de récré ou en classe en émettant des bruits de femme qui jouit. Il le faisait aussi en classe quand j’étais près de lui, devant notre instituteur…qui ne disait rien. J’éprouvais de la gêne, de la honte qu’il m’ait choisie MOI pour ça. Il avait un jour dit à l’instituteur que son père avait menacé de le jeter dans le feu. J’ai vraiment regretté qu’il n’ait pas fini dans la cheminée car par la suite il m’a harcelée moralement, au collège. Balance ton porc (#balancetonporc)

Collège

Une main au cul par un autre, alors que nous quittions le gymnase pour le collège. J’éprouvais de la gêne, de la honte, je l’aurais bien giflé jusqu’au sang mais j’avais peur que ma réaction semble disproportionnée. Le mec l’avait fait à plusieurs filles…ça avait fait rire la prof d’EPS. Forcément avec des réactions comme ça du corps enseignant, on ne se sent pas autorisé.e à réagir violemment. Balance ton porc (#balancetonporc)

Ensuite – Harcèlement moral par des garçons, dont celui qui émettait des bruits de femme qui jouit, avec insultes constantes, notamment “pute”…J’avais peur d’eux, je ressentais une rage et une impuissance terribles. J’aurais voulu les faire taire, j’aurais voulu les voir morts.

Lycée

Alors que je rentrais du lycée, un homme garé devant chez les pompiers (!) me demande son chemin. Je m’approche de la fenêtre. Ce merdeux avait le pénis a l’air et s’est mis à se masturber. Sidération de ma part. Donc, sous l’effet de sidération et du fait de la gêne éprouvée, au lieu d’aller le dénoncer chez les pompiers, j’ai marché sans m’arrêter jusqu’à chez ma tante. Balance ton porc (#balancetonporc)

Fac

Nous étions un groupe de filles à travailler dans une salle informatique. Soudain je vois un homme dans l’encadrure de la porte. Je n’en crois pas à mes yeux, il se met à se masturber. Stupeur, gêne et envie de le dénoncer, bien fort mais…mais…stupeur et un peu de peur aussi. Alors…rien. Personne ne semblait faire attention à lui…j’ai cru être la seule à le voir. Plus tard, j’en ai parlé à une fille présente dans la salle ce jour là. Elle aussi l’avait vu mais n’avait rien osé dire non plus. Balance ton porc (#balancetonporc)

Fiesta

On avait organisé une fête chez moi. On était tous bien éméchés, ambiance sympa, 30 personnes dans la maison. 3 ou 4h du matin. J’entre soudain dans ma chambre, au RDC, et qu’est-ce que je vois ? Un merdeux qui se met à se masturber dehors, devant ma fenêtre. Celui-là je voulais ne surtout pas le rater. Je suis partie hurler dans la baraque à tout le monde ce que j’avais vu. Notamment à ceux qui l’avaient invité. Réaction ? Ça les a fait rire…ou ils étaient gênés, embarrassés. J’aurais voulu que cette merde foute le camp de chez moi tout de suite mais ce n’était pas que chez moi. Seule avec ma haine, je n’ai donc rien fait. On m’a ensuite expliqué qu’il faisait souvent ça… Hum. Ce type est flic…il bosse à Paris. Pire, ils ont fait un enfant avec sa copine (qui sait qu’il agit comme ça). Je vous raconte pas les dégâts qu’il doit causer…pauvre sous-merde.

On en a reparlé depuis avec des proches présents ce jour-là. Elles/ils ont admis qu’on aurait dû le foutre dehors fissa. Mais encore une fois, je m’étais sentie seule et impuissante puisque les agissements du merdeux ne choquaient pas.

Ce qui est insupportable c’est qu’il reste toujours autant de travail en matière de respect des femmes, que de vieux hommes blancs riches continuent à mener la danse, à faire leur loi en toute impunité et que tant d’hommes plus jeunes continuent eux aussi à commettre des actes plus ou moins graves sans que rien ne bouge.

L’effet de sidération des victimes est un phénomène universel et bien connu et il n’est toujours pas pris en compte par la société ni la justice. #balancetonporc

haut de page

Balance ton porc : Virginie Despentes

Balance ton porc

Il est bien dommage que les femmes ne se défendent pas avec beaucoup plus de violence. Je le pense depuis longtemps. Virginie Despentes l’évoque dans King Kong Théorie :

Elle cite trois films, La dernière maison sur la gauche, L’ange de la vengeance, I spit on your grave. Dans ces trois films, écrit-elle, on voit comment les hommes réagiraient à la place des femmes, face au viol. Bain de sang d’une impitoyable violence. Le message est clair : pourquoi ne vous défendez-vous pas plus brutalement ?

Bon, je crois qu’elle a oublié l’effet de sidération ressenti par les victimes (et je ne peux que parler de ce que j’imagine). Sans compter que si c’était les hommes qui se faisaient violer en masse, dans un contexte de sexisme inversé, pas sûre qu’ils réagiraient avec plus de violence.

Cependant, dans une société qui ne bouge pas sur la question, je ne vois pas quels autres moyens ont les victimes à leur disposition que la violence voire la vengeance. L’esprit collectif doit être marqué au fer rouge ! Balance ton porc (#balancetonporc)

haut de page

Balance ton porc :Jacqueline Sauvage

Balance ton porc

L’affaire Jacqueline Sauvage avait fait grand bruit et en tant que femme, j’étais contente d’apprendre qu’elle allait être acquittée. C’est rageant d’entendre parler, sans arrêt, de ces agresseurs relâchés pour absence de preuves, etc. Bien sûr la constitution de preuves peut être très délicate mais il ne faut jamais oublier que les plaintes sans fondement sont quand même plutôt rares. Balance ton porc (#balancetonporc)

Mais reprenons quelques passages intéressants de King Kong Théorie de nouveau :

Une entreprise ancestrale politique, implacable, apprend aux femmes à ne pas se défendre. Comme d’habitude, double-contrainte : nous faire savoir qu’il n’y a rien de plus grave; et en même temps qu’on ne doit ni se défendre ni se venger. Souffrir et ne rien pouvoir faire d’autre. C’est Damoclès entre les cuisses. Mais des femmes sentent la nécessité de l’affirmer encore, la violence n’est pas une solution. Pourtant, le jour où les hommes auront peur de se faire lacérer la bite à coup de cutter quand ils serrent une fille de force, ils sauront brusquement mieux contrôler leurs pulsions “masculines” et comprendre ce que Non veut dire.

Je trouve cette dernière phrase très puissante et moi non plus je ne vois pas d’autres solutions, tant que les sanctions et l’éducation sexuelle ne seront pas exemplaires.

Mais terminons sur une bonne note, aussi minuscule soit-elle : Tex s’est fait licencier de France Télé suite à sa blague pourrie sur les femmes battues. Balance ton porc (#balancetonporc)

haut de page

Citations

Quelques puissantes citations pour finir :

Le jour où les hommes auront peur de se faire lacérer la bite à coup de cutter quand ils serrent une fille de force, ils sauront brusquement mieux contrôler leurs pulsions “masculines” et comprendre ce que Non veut dire. Virginie Despentes

 

Le féminisme n’a jamais tué personne, le machisme, lui, tue tous les jours. Encore féministes aussi longtemps qu’il faudra.

 

 

2 réflexions sur “Suite aux mouvement salvateurs MeToo et Balance ton porc”

  1. Pingback : L'avortement et les délais, petite piqûre de rappel - Dubblesix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.