Irlande : le style vestimentaire des Irlandaises

Avez-vous déjà entendu parler du style vestimentaire des Irlandaises ? Moi ce n’était pas le cas, avant de vivre en Irlande une petite année. Je connaissais vaguement celui, douteux, d’un certain nombre d’Anglaises, mais la façon de s’habiller des Irlandaises, je ne connaissais pas.

Dans cette fête permanente qu’était l’Irlande, Temple Bar et la musique irlandaise, c’était mon phare dans la nuit. Sorties avec les ami.e.s., fêtes, cidre. Je n’ai pas tardé, au cours de ces nombreuses soirées à me questionner sur le style vestimentaire des Irlandaises ! Je ne suis pas le genre de fille à regarder les autres dames de haut en bas d’un œil évaluateur, mais là, vraiment, c’était assez étrange. Explications !

Dublin : Temple Bar

Source : Unsplash

Les Irlandaises et leurs fautes de goût vestimentaires

En Irlande, comme en Angleterre, elles sortent toutes à moitié nues avec des talons de dix centimètres aux pieds. The cherry on the cake, c’est la crinière brossée, façon Star de télé-réalité. Ces fesses proéminentes, moulées dans des jupes ultra-serrées. Ces filles constamment penchées en avant, à cause des talons, et de l’alcool. Telles des bateaux ivres (ce qu’elles sont, généralement), elles échouent près du bar. Ce n’est pas joli joli sans compter le maquillage à la truelle

Grand bien leur fasse, chacun.e son style, j’ai envie de dire. Cependant, il faut avouer que la chose ne laisse personne indifférent.e. Des bateaux ivres juchés sur des échasses, parfois compensées heureusement, excusez-moi mais cela n’échappe à personne.

Irlande : ces irlandaises qui se torturent avec des talons trop hauts

Talons et mal aux pieds

Qui donc trouve cela joli, hormis les Irlandaises ? Pourquoi font-elles cela ? Sont-elles victimes d’une mode sans goût ? Les Irlandais sont-ils très machos ? Je ne trouve pas pourtant. Ils sont cute les Irlandais.

Irlande : Michael Fassbender, ce canon

Michael Fassbender, ce canon

Culture anglo-saxonne oblige, avec ce qu’elle comporte de beauf ? En effet, on entend parler, parfois, de ces Américains qui sortent dans la rue, habillés n’importe comment, voire en pyjama. En fait, je trouve l’idée que chacun se promène, habillé comme il l’entend, plutôt cool, même si c’est laid, informe ou trop relax. On a qu’une vie alors pourquoi s’infliger des vêtements trop serrés ?

Culture du porno-soft-beauf, qui oblige les femmes à montrer un maximum de peau, et le moins de tissu possible ? Tissu acheté à Penny’s ou Primark de préférence, pas cher, fabriqué et teint aux pesticides par des enfants en Chine. Merci le libéralisme !

Sociologie de la société féminine irlandaise

Les femmes ont pu voter dès les années 1920 ! MAIS, pression de l’Église catholique oblige, la contraception, elle, était interdite à la vente entre 1935 et 1980 !!! Côté salaires ou politique, rien de nouveau sous les nuages, les femmes gagnent 1/3 de moins que les hommes et ne représentent également qu’un tiers du gouvernement.

Comme on a pu le voir ailleurs en Europe, en 2018, on trouve encore des violeurs acquittés en Irlande… En effet, un jeune Irlandais de 27 ans a été acquitté, lors de son procès pour le viol d’une adolescente de 17 ans. Ont été mis en cause la tenue vestimentaire de la jeune fille et son string en dentelle ! Soupir. Est-ce qu’on saute sur tous ces mecs au petit cul rond moulé dans un jean, nous les filles ??? En réaction, des millions d’Irlandaises ont publié une photo de leur string sur Twitter en utilisant le hashtag #ThisIsNotConsent

Irlande : la député Ruth Coppinger soutient le mouvement #ThisIsNotConsent

Irlande : la député Ruth Coppinger publie une photo de son string et le brandit en séance au parlement, en signe de protestation, suite à l’acquittement d’un violeur

La souffrance en talons

Mais revenons à nos moutons talons. Qu’est-ce donc que ces femmes qui s’acharnent à souffrir pour être belles ? Pourquoi tant de démesure ? En quoi le talon de dix centimètres est-il plus sexy, plus féminin que le très supportable talon de quatre-cinq centimètres ?

Esthétiquement, les silhouettes créées par ces talons m’évoquent toujours des chiens, ces chiens grands, fins et élancés qui avancent sur leurs petites pattes délicates…

Irlande : silhouette haute sur patte ! Ca va mieux au lévrier qu'à l'être humain !

Porter des talons sans avoir mal

J’ai essayé moi aussi, il y a très longtemps de supporter les talons très hauts. Mais, même avec des petits coussinets en silicone ou coussinets anti-dérapant, j’avais un mal de chien à supporter mes talons. J’avais toujours très très mal aux pieds.
J’ai depuis découvert quelques astuces, par l’intermédiaire d’une amie. Elle m’a montré la vidéo d’une youtubeuse, sur la question des talons. Elle propose des astuces qu’elle utilise depuis des années.

Talons : semelles avec coussinets et silicone

Semelles Gel Soft de chez Scholl (dans les grandes surfaces) – Ceci n’est pas une serviette hygiénique. Vous pouvez essayer, mais à part absorber la transpiration de vos petons…je doute de son utilité

Prendre soin de ses pieds, porter ses talons quelques heures avec de grosses chaussettes pour qu’elles prennent la forme du pied. Mettre dans ses chaussures à talon des semelles Gel Soft de chez Scholl (on les trouve chez Carrefour, une version pour les petits talons et une version pour les grands). On trouve leurs cousines américaines, High Heels Pain Relief (Scholl, toujours) pour soulager la douleur du pied cambré.

J’ai cherché des références pour commander ces dernières en dehors d’Amazon, car comme toute bonne youtubeuse qui se respecte, notre volubile conseillère ne propose que des liens chez le géant de la maltraitance de ses employés…

Élargir ses talons au naturel

Pour compléter ces conseils, plus au naturel, j’ai trouvé des astuces complètement loufoques, mais qui ont visiblement le mérite de fonctionner, sans dépenser. Par exemple, mettre des sachets d’eau dans ses chaussures et les placer 30-60 minutes au congélateur. En formant de la glace, l’eau détend et assouplit le cuir. Attention, il faut porter ses chaussures immédiatement après pour qu’elles épousent bien la forme du pied.

D’autres têtes brûlées plongent leurs chaussures dans un bain de vapeur…voire dans un couscoussier…

Comme je n’avais rien d’autre que mon couscoussier pour produire de la vapeur, qu’à cela ne tienne, j’ai mis mes escarpins tout neufs dans le couscoussier, mais comme la partie supérieure de mon couscoussier n’est pas assez large pour caser des chaussures 40, j’ai du plier les pointes des escarpins pour les installer confortablement.

Résultat de l’expérience, après 10 minutes à la vapeur du couscoussier, mes escarpins sont ressortis avec les pointes recourbées vers le haut tel des poulaines de lutin ou d’Ali Baba ! En plus, le cuir avait tellement durci qu’il ne m’était plus possible d’enfiler les pieds dedans !

Talons : quand tu plonges tes talons dans un couscoussier...

S’aimer, c’est ce qu’il y a de plus beau

Bref, entre envie de féminité et diktats de la société de consommation, on peut tous trouver le bon équilibre. Se mettre en valeur sans que cela vire à l’obsession ni à la démesure. Les apparences, les styles, recensés dans les magazines féminins nous font du mal, surtout à nous les femmes, tous les jours. Jeunisme, maigreur, crinière de lionne, les seins gros comme des ballons de foot. Ras-le-bol ! Sans compter que le tout a été savamment photoshopé ! Laissons donc ces obsessions malsaines aux no-life qui sautent des poupées virtuelles avec leurs manettes de jeu vidéo !


  • Lecture ? Connemara Queen, d’Hervé Jaouen, une super intrigue avec des lévriers irlandais, aux pattes démesurées.
  • Acheter des semelles Gel Soft, pour soulager la douleur liée au port des talons (à partir de la pointure 36) : à Carrefour, au lieu d’aller sur Amazon !

Sissi Piriou

Voyager curieux, c'est tout un programme. Ceci est un blog fou de voyages, qui explore le monde, ses cultures et bizarreries. Bavard, très curieux, et un peu foutraque.

8 réponses

  1. malyloup dit :

    excellent!!! je me suis régalée à te lire! j’ajouterais qu’en privé (très, très privé avec son amoureux(se)) rien n’empêche de jouer du talon haut car le port de ces talons (un jeu, dans ce cas!) est pour une durée très déterminée et qui ne risque pas de faire mal aux pieds! 😉

    • Sissi Piriou dit :

      Merci Malyloup, cela me fait plaisir 🙂 ! En effet, jouer du talon haut en privé, avec son amoureux, voilà une bonne façon de préserver ses petons, au lieu de les porter des heures et des heures 🙂 !

  2. Zyle dit :

    Oui !! je me souviens m’être fait exactement la même réflexion que toi lorsque je suis allée pour la première fois (et dernière fois à ce jour) en Irlande ! D’ailleurs, nous étions en plein mois de juillet mais il ne faisait pas très chaud…je n’arrivais pas à comprendre comment ces jeunes femmes pouvaient supporter le froid en étant si peu vêtues…( et pourquoi elles s’infligeaient ça) C’est resté un vrai mystère !

    Par contre, pour ce qu’il est du confort des talons : il faut simplement savoir trouver chaussure à son pied ! Certaines chaussures à talon sont certes horriblement inconfortables, mais d’autres peuvent être portées toute la journée sans problème ! (ça dépend également de la forme du pied, de la cheville, de la démarche… Je ne supporte pas les escarpins par exemple, même s’ils ne sont pas très hauts…alors que je peux danser toute la nuit avec de bon compensés de 10 centimètres (surtout s’ils maintiennent bien la cheville)

    • Sissi Piriou dit :

      Hello Zyle, merci pour ton commentaire. En fait, je suis plutôt d’accord sur la question de trouver la bonne chaussure à son pied. J’ai aussi eu des talons à plateforme très confortables. En revanche (et malheureusement), après 2 ans d’utilisation, mystère et boule de gomme, je ne les trouvais plus confortable. Dommage d’autant plus que je les adorais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :