Les bienfaits de la mer et de la plage

J’ai, à l’origine, re-blogué ce chouette article, sur les bienfaits de la mer et de la plage, depuis le blog de Soleil Bleu. Soleil bleu, si tu me lis, je l’ai retouché et étoffé, à ma façon, et avec mes images.

Tenir ferme à la mer

Pourquoi la mer est-elle pleine de bienfaits sur la santé et le moral ?

Trois facteurs principaux expliquent le concentré de bien-être qu’elle nous procure :

Extraits de l’article de Soleil bleu :

L’air pur

Les activités aquatiques permettent de respirer un air pur. Quand on pratique un sport dans l’eau de mer, on est exposé à l’air marin. Un air salé, très riche en sels minéraux, oligoéléments et en ions négatifs. Les molécules d’oxygène sont plus facilement assimilables par le corps. De plus, l’air pur est très dépollué, contient peu d’allergènes, de bactéries. L’air marin est donc très bénéfique.

Le soleil

Grâce à une exposition régulière et modérée, on fait le plein de vitamine D. Les UV émises par les rayons du soleil permettent de synthétiser la vitamine D, vitamine essentielle à la fixation du calcium sur les eaux.

Bonne nouvelle : 15 minutes d’exposition par jour suffisent, pour capter la vitamine D, et améliorer son moral, s’il est en berne. Le soleil peut également améliorer certaines maladies de peau. Pour éviter ses méfaits, surveillez bien vos temps d’exposition.

L’eau de mer

La poussée d’Archimède allège le corps de 90 % de son poids, d’où le plaisir que l’on éprouve à pratiquer une activité physique dans l’eau. On se retrouve dans l’eau comme en apesanteur (et l’effet de résistance hydrodynamique est maximal).

Non seulement l’eau réveille le cerveau, mais en plus, sa couleur bleue nous procure une sensation de calme.

L’immersion dans la mer est bénéfique pour la circulation veineuse ou artérielle. Elle est idéal pour soulager les jambes lourdes et les varices. La pression favorise le drainage lymphatique et désengorge les tissus. L’eau de mer a aussi un effet antalgique sur les articulations.

L’immersion dans l’eau de mer est aussi bénéfique pour le système immunitaire : comme l’air marin, cette eau est riche en sels minéraux, oligoéléments.

Les bains de mer sont bons pour le moral

La mer a un véritable effet antidépresseur, anxiolytique et euphorisant.

Un bain de mer de 10 minutes suffisent à augmenter les émotions positives, le bien-être et la confiance en soi.

Petite anecdote : autrefois, la grande plage de Biarritz s’appelait la « Côte des fous » : on venait y promener les malades des établissements psychiatriques, pour les calmer !

L’effet de la nature sur notre corps

Nous vivons enfermés dans les milieux urbains, logements, entreprises. Nous sommes enfermés dans des vêtements, des chaussures.

En pleine nature, à la mer, on est libéré, pieds nus, en  maillot ou sans rien pour les naturistes. On retrouve les fonctions corporelles de base !

(retrouvez cet article sur Instantnaturô)


J’étoffe cet article à partir d’ici :

Au-delà des bénéfices de la mer sur le corps et l’esprit, j’ai envie de dire que l’eau en général nous fait un bien fou, que ce soit à la plage, dans l’océan, dans un lac ou en rivière.

Activités à pratiquer sur l’eau

Stand-up paddle

J’aime passer mon temps sur un paddle, sur des lacs, rivières, ou en mer (lorsque ce n’est pas trop agité).

J’ai découvert le stand-up paddle dans les Alpes-Maritimes, où j’ai vécu quelques années. Depuis, je n’ai jamais arrêté d’en faire ! Il n’est pas si difficile que cela de rester en équilibre sur un paddle.

Voici comment faire pour tenir debout sur son stand-up paddle :

  1. Se mettre à quatre pattes.
  2. Se relever lentement en gardant les genoux légèrement pliés.
  3. Regarder droit devant soi et ramer.
Paddle dans les Gorges du Verdon

Paddle dans les Gorges du Verdon

Ce que je préfère, avec le stand-up paddle, c’est alterner les moments debout, à ramer, et allongée, à profiter du soleil et de l’immensité du lac ou de la mer (préférer une mer d’huile) sur laquelle je me trouve.

Paddle à Port Macquarie, Australie

Paddle à Port Macquarie, Australie

Apprendre à surfer

Je me suis essayé au surf en Australie. L’apprentissage, en 15 jours, a été plus long et plus compliqué que pour le paddle. Je n’avais pas spécialement de difficulté à prendre les vagues. En revanche, les choses se gâtaient une fois que je me relevais sur ma planche. Je ne parvenais pas à rester en équilibre, alors que je filais sur les vagues.

Ce n’est qu’au bout de 15 jours que j’ai à peu près compris comment me tenir…

Surf en Australie

Australie, NSW

La mer est toujours plus belle sous le soleil breton

Ile d’Arz, près de Vannes

J’espère un jour essayer le kite-surf !

Baignade en mer l’hiver

La baignade en mer en hiver est extrêmement bénéfique. Elle active la circulation sanguine et renforce le système immunitaire. Il paraît que c’est tout aussi excellent pour l’humeur.

Bien entendu, vu la température de l’eau salée en hiver, il ne faut pas pénétrer dedans trop vite.

  • Commencez par réchauffer votre corps en sautillant et en faisant quelques mouvements sur la plage.
  • Mouillez-vous progressivement, le corps, en commençant par la nuque, la carotide, et le ventre.
  • Le bonnet de bain ne sert à rien !
  • Si l’eau est à 11 degrés, on conseille généralement de ne pas rester immergé plus de 11 minutes.
  • De façon générale, ne pas dépasser pas 15 minutes d’immersion si vous êtes en maillot de bain.

Le longe-côte

Je pratique le longe-côte, en Bretagne, avec une combinaison en automne et en hiver. C’est extrêmement relaxant, en plus de permettre quelques sessions sportives bien agréables.

Cette pratique, aussi appelée Randonnée pédestre aquatique est née dans le nord de la France et était, à la base, un entraînement conçu pour les rameurs d’un club d’aviron.

Comment pratique-t-on le longe-côte ?

  • S’immerger jusqu’à la taille
  • Varier les mouvements (sautiller, reculer, courir, trottiner).

Il est bénéfique pour le corps en général et le moral. Il permet de se muscler (entre autres, abdominaux, cuisses, pectoraux) et de conserver la ligne. De plus, il n’y a pas de risque de micro-traumatisme puisqu’on avance en apesanteur dans l’eau.

Baignade en mer à Saint-Malo

Dans l’eau, en septembre, à Saint-Malo !

Farniente à la plage, l’été

Enfin, l’activité la plus facile est encore de rester, l’été, hors de l’eau à ne rien faire, à moins que vous soyez un grand lecteur passionné. Encore une fois, attention au soleil et à la déshydratation.

Farniente à la plage, à Barcelone

La plage à Barcelone. Nous avions à peine osé nous baigner tant l’eau était sale.

 

Farniente près du lac Sainte-Croix

Soin improvisé, sur la plage du lac Saint-Croix, dans les Gorges du Verdon

Et vous, vous aimez l’eau ? Plutôt mer, lac ou rivière ? N’hésitez pas à commenter et à partager cet article !

Sissi Piriou

Voyager curieux, c'est tout un programme. Ceci est un blog fou de voyages, qui explore le monde, ses cultures et bizarreries. Bavard, très curieux, et un peu foutraque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.