L’avortement et les délais, petite piqûre de rappel

2018 : l’Irlande, a enfin légalisé l’avortement après des décennies, que dis-je, des siècles d’hypocrisie et de propagande religieuse.

avortement Argentine : de vieux croulants misogynes ont rejeté la légalisation de l’avortement. Je lisais hier que 55% des pays seulement autorisent l’avortement ? C’est juste scandaleux. Que se passe-t-il dans la tête des gens qui font prévaloir le développement d’un amas de cellules non-désiré sur la vie d’une femme, vie qui est déjà bien compliquée comme cela ?! Rappelons que l’avortement n’est pas un confort.  Ça peut-être, dans bien des cas une décision douloureuse.

La vie d’un être déjà grandi, en l’occurrence, la femme, a une valeur inestimable ! Elle travaille, ou s’occupe de ses proches, enfants. Elle paie des impôts. Quel manque de respect que de vouloir lui faire porter, de force, un embryon donc un amas de cellules littéralement, qui n’apporte RIEN à personne ! Quelle perversité que de l’obliger à garder cette chose qui par la suite deviendra effectivement un bébé non-désiré, donc potentiellement mal-aimé. Et si ceux qui pensent qu’elle n’avait qu’à pas coucher se mettaient un peu à la place des femmes ? Ces personnes qui souvent, gèrent seules la contraception, au sein du couple. Alors que ladite contraception, c’est l’affaire de deux personnes ! Pourquoi, parmi les anti-IVG, n’y-a-t-il pas plus de vasectomie* chez les hommes ayant fécondé leur compagne ? Ils ont donc si peu de respect pour leur femme ? Si peu de courage ? Pourquoi, en général, les femmes doivent-elles porter seules la responsabilité de la contraception ?

*vasectomie, opération de stérilisation masculine consistant à couper les canaux transportant les spermatozoïdes, et non pas les couilles comme les esprits mal placés pourraient le penser.

Pourquoi, en 2018, devrait-on mettre au monde un futur adulte dont la vie sera de toute façon pourrie ? Pourrie parce que sa mère (et son père !) ne le désiraient pas vraiment. Ce sera un adulte (s’il survit) qui se posera mille questions.

La vie pourrie de nos descendants

Désirés ou pas, nos descendants ont du souci à se faire. Une vie partiellement ou entièrement pourrie les attend. Et ce à cause du changement climatique et de son lot de catastrophes humaines à venir. Malgré la force du déni collectif, face au changement climatique il serait grand temps d’encadrer le taux de natalité mondial ! Et si les  occidentaux se raisonnaient et faisaient moins d’enfants ? Et si plus de préservatifs circulaient dans les pays défavorisés, en Afrique ? Rien que ça ce serait bien !

À propos de l’Afrique, rappelons la responsabilité de l’Église (ah la religion et son hypocrisie insupportable, toujours elle), dans le développement du sida en Afrique. Cette critique du préservatif par Jean-Paul 2, en 2010 !

Être contre l’avortement en 2018, c’est bizarre ! On est dans un monde fini. Il est urgent que l’Occident entre en décroissance, afin de donner des habitudes plus vertueuses à ceux qui nous succéderont. Moins de voitures, moins de viande dans les assiettes, moins de voyages en avion, moins d’achat chez les industriels qui détruisent la planète…ça n’a rien de douloureux. Ces changements ne peuvent venir que des citoyens pour obliger les élites, les oligarques irresponsables et cyniques à suivre !

Ne serait-il pas temps de devenir violente dans ses propos ?

Extrapolation ou Prosopopée de la citation de Virginie Despentes : Le jour où les (certains) hommes auront peur des représailles exercées par les femmes, quand ils prennent des décisions à leur place, ils sauront brusquement mieux respecter leurs droits.

Ne pensez-vous pas qu’il serait temps de devenir un peu violente dans ses propos ? Au nom de toutes les femmes victimes de violence dans le monde. Violence envers les femmes, allant du simple porno chic infâme des publicités jusqu’au viol et autre torture.

La douceur avec laquelle les femmes réagissent face aux nombreuses violences qu’on leur inflige semble les avoir toujours desservies ! #MeToo et #Balancetonporc (pardon à l’animal) nous ont fait du bien à toutes et à tous. Et si on allait plus loin ? Que pourrions-nous faire ? Comment faire pression sur les sénateurs argentins, et sur d’autres individus anti-avortement ? Pourquoi ne pas lancer des pétitions exigeant que pour un refus de faire avorter une femme, il doit y avoir une vasectomie ? Pourquoi ne pas réclamer la destitution des vieux croulants qui prennent des décisions qui concernent le corps des femmes ?

avortement

Être une femme face à l’évolution lente des mœurs

Être une femme avec ses insupportables règles… Il existe des tas de médicaments pour traiter les troubles de l’érection mais quasiment rien d’efficace pour apaiser les douleurs liées aux règles !?! Pourquoi ? Parce que les médicaments sont avant tout testés sur des hommes ! On juge la femme avec ses variations hormonales, ses règles, ses grossesses potentielles, etc. trop instable pour faire un sujet de test fiable. Ou plutôt, on a jamais voulu adapter la médecine à la femme.

Être une femme avec l’insupportable violence envers le genre féminin. C’est triste de voir que tout ce qui est fécond et généreux est violé, pillé, détruit. De la femme à la planète Terre, Gaïa, il n’y a pas grande différence.


2007 : En deux semaines, voilà que j’ai vu deux reportages traitant des difficultés que rencontrent les femmes qui ont besoin d’avorter. Certes, on parle ici de celles qui sont à plus de six-huit semaines de grossesse. Tout de même, quand on sait que le délai légal a été repoussé à quatorze semaines, ces femmes ne devraient pas avoir à s’inquiéter. Or elles sont de plus en plus nombreuses à partir en Espagne ou en Angleterre pour un avortement car le délai des douze semaines a expiré.

Avortement : Délai légal de 14 semaines

Souvent, au-delà de douze semaines, les femmes ont du mal à avorter, en France. Pourquoi ? Parce qu’une grande partie du personnel médical français refuse de pratiquer l’interruption de grossesse, au-delà de douze semaines. Souvent au nom de leur « clause de conscience ». Qu’est-ce que c’est que cette « clause de conscience » un-peu-trop-facile ? Nous sommes en 2007, plus en 1940 ! Un médecin ne doit-il pas agir dans l’intérêt de ses patient(e)s ?

Gâcher la vie de qui, et non pas de quoi !

Une femme doit pouvoir interrompre sa grossesse, sans inquiétudes. Cela évitera bien des problèmes à deux êtres humains à la fois !

Entre une vie de femme et le développement d’un simple amas de cellules, mieux vaut choisir le bien-être de la femme ! C’est de la pure logique, imparable.

Quelle idée d’imposer la vie à un être qui toute sa vie portera le poids de la grossesse forcée de sa génitrice ! On a déjà suffisamment entendu les drames intimes de nos aïeux, parents d’enfants non-désirés, faute de contraception. Bonjour les dégâts psychologiques sur l’enfant en question, par la suite.

Les manifestations anti-droits des autres

Les manifestations anti-avortement sont juste scandaleuses, bien que  chacun.e doit être libre de s’exprimer. Elles sont du même niveau que les manifestations contre le mariage homosexuel. Quelle honte que de manifester contre de nouveaux droits/droits existants des autres.

avortement

http://www.jegoun.com

Avortement : ce n’est pas confortable

Ce n’est pas un acte anodin d’avorter…
La menace pèse en permanence sur le droit à l’avortement et les anti-avortement gagnent tous les jours du terrain. Ils peuvent sembler nombreux, mais ils ne sont rien face à la majorité silencieuse. Tenons-nous sur nos gardes !

N’oubliez pas que si vous dépassez le délai français, vous pouvez vous rendre aux Pays-Bas, en Espagne !

avortement


Question à poser aux personnes anti-avortement que vous connaissez peut-être : Une clinique de fertilité en flamme. Dans une pièce un enfant de 5 ans et un réceptacle contenant 1000 embryons fécondés (donc bébé vivant d’après eux). Il ne reste assez de temps que pour sauver l’un ou l’autre… qui sauvez-vous ?

Bon à leur rappeler également : si ils plaignent les embryons qu’on évacue de l’utérus de force, mais alors que font-ils des spermatozoïdes gâchés chaque fois qu’ils ont un rapport sexuel ? Il faudrait peut-être commencer…par le commencement !

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France.

12 réflexions sur “L’avortement et les délais, petite piqûre de rappel”

  1. Chaque personne est libre de disposer de son corps et de sa vie comme elle l’entend Je suis tout à fait d’accord avec toi … En tunisie, certains medecins ne te regardent pas et ne te jugent pas seulement d’un côté religieux mais plutôt d’un côté moral … avec dégoût … surtout si tu n’es pas mariée  

    • Oui, il y a malheureusement encore beaucoup de progrès à accomplir. Je doute qu’on y parvienne avant que “l’homme” détruise complètement la planète et lui-même.

  2. sujet délicat dont on ose rarement parler, c’est comme une honte d’être pour l’avortement, en tous cas je te suis dans ton mouvement et je suis tout à fait d’accord avec tes propos. Je ne vois pas où est le problème en soit d’avorter. La petite chose dans le ventre n’est encore rien, ne pense pas et ne ressent rien! c’est encore une fois la connerie humaine, les moeurs et les religions qui font de cette acte un crime qui n’en ai pas un.je préfère réfléchir à 2 fois même plus bien sûr avant d’avoir un enfant au quel je pourrais offrir tout ce dont il a besoin. Au lieu que la vie me l’impose et soit une contrainte.

  3. Coucou la belle ! Entièrement d’accord avec toi, on doit, nous femmes, avoir le droit de ne pas garder notre enfant si on le souhaite. Mais, et là, je suis assez sévère avec ça, l’avortement n’est pas un moyen de contraception. Avec les moyens que l’on a aujourd’hui, je pense que beaucoup de femmes pourraient éviter de passer par là. Parfois, je les trouve un peu légère, comme si ce n’était pas grave d’avorter. C’est traumatisant, ce n’est pas un acte bénin…! Voilà, voilà, j’ai ramené mon petit grain de sel…! ;)) Bonne nuit Bises

    • Oui je te rejoins sur ce fait:ce n’est pas un moyen de contraception comme un autre. Il est d’ailleurs curieux que le nombre d’avortement n’est pas baissé depuis plus de 30 ans…200 000 par an…un chiffre qui est resté sensiblement le même (disait-ils dans les reportages). Avec  les campagnes d’information et l’éducation sexuelle et la plupart des pilules gratuites tout de même, je trouve ça vraiment étrange, tout aussi incroyable que la difficulté croissante à avorter en fait.Cependant, je ne suis pas sûre qu’elles soient beaucoup à prendre cet acte à la légère. Ce qui est terrible, c’est que chiffre n’est pas baissé avec l’information et la prévention actuelle. Ca, ça me laisse perplexe.Bises à toi Mlle la passante et à plus tard!

      • Justement, je trouve qu’en France, l’information et l’éducation sexuelles ne sont pas bien développées. Lorsque j’ai travaillé pour le service de médecine de mon université, j’ai eu l’impression d’apprendre ou de redécouvrir pleins de choses que je croyais savoir sur les MST, sur le SIDA, etc. … Et il y a quelques années, une adolescente de 14 ans interrogée par un journaliste de radio a créé une polémique en déclarant que la pilule protégeait du SIDA… Ça peut expliquer pourquoi autant de femmes avortent. .

        • C’est vrai que quand on voit certains livres de SVT circuler sur Internet, avec des dessins où le pénis de l’homme est appelé “pénis” et où la vulve de la femme est appelée “sexe”…on se dit qu’il y a encore de gros problèmes de communication à résoudre sur l’éducation sexuelle.

  4. je suis d ‘accord avec toi par rapport à l’avortement.. mieux vaut ne pas garder un enfant plutôt que de le rendre malheureux, mais de toute façon c’est toujours un choix difficile Concernant la close de conscience et le délai légal, je m’y connais pas bien mais je pense que c’est à partir du moment ou il est dépassé que ‘lon estime que le foetus n’est plus juste un embyon mais un être humain, et que le “tuer” serait donc immoral, maintenant à savoir pourquoi un foetus serait plus humain à 15 semaines qu’à 12.. va savoir..

    • Oui, ça c’est l’éternel question, d’où les éternelles querelles entre pro et anti-avortement. On est pas prêts d’en voir la fin…Mais quand on voit en Espagne qu’ils en font légalement jusqu’à 6 mois, c’est bien qu’en France, on a du retard.

  5. Ça me fait penser à cette amie qui est pour le droit à l’avortement, mais qui pense quand même que c’est un meurtre… sachant que son grand rêve dans la vie, c’est d’avoir un/des enfant/s… Les enfants c’est sympa, mais certaines personnes les mettent un peu trop sur un piédestal à mon avis. Il faudrait veiller à ne pas confondre l’affection qu’on peut leur porter quand on en a/veut et les besoins/envies de certaines femmes.

  6. Pingback : IVG : Se faire débaptiser pour protester ! - Dubblesix

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.